Le MINPROFF « dé privatise » les femmes camerounaises au Paposy.

La cérémonie de présentation officielle du manuel de formation politique des femmes camerounaises organisée dans la salle VIP du Paposy le mercredi 4 septembre 2013 par le MINPROFF constitue à n’en point douter un fait de plus à mettre à l’actif des revendications de la femme. Le manuel ainsi présenté a pour but d’inciter les femmes à s’engager en politique et à leurs donner les rouages nécessaires pour parvenir à leurs fins. Outre le MINPROFF, l’on a noté la présence à la cérémonie de la MINRESI, de la MINAS, de la MINEDUB, de la MINDEL/ MINADER, de la SETAT/ MINDUH. Il a s’agit d’une part, de la recherche des « causes de l’échec des femmes en politique et solutions », avec comme intervenants Mmes Patricia NDAM NJOYA, M. ONGOLA Simon et le Pr Charlie Gabriel MBOCK qui suggère « dé privatiser la femme » c’est-à-dire de la « reconnaître comme citoyenne, comme force politique, comme valeur publique et républicaine ». D’autre part du partage des « expériences de femmes politiques, erreurs à éviter et conseils pratiques aux candidates » aux élections couplées du 30 Septembre 2013. Mmes EFIMBA BELLE Lydia, ENOH LAFON Emma et TSANGA Delphine ont ainsi partagé leurs riches expériences avec leurs sœurs venues nombreuses prendre part à la cérémonie. A la fin de son discours, l’initiatrice de l’évènement, la MINPROFF, à laquelle se joint le Paposy a souhaité une « bonne chance aux femmes candidates au double scrutin du 30 septembre ».  

                                                                        Stéphane P. MMAMBA

 

 

Lutte contre la secte islamiste Boko Haram

L'Afrique centrale se mobilise autour du Cameroun et du Tchad pour lutter coçntre ces ennemis de la liberté.

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.